Concept : appliquer la transcendance de nos relations sociales entre différentes listes d’amis sur un réseau social “ouvert”

Déjà 1 an que j’étudie comment fusionner des listes d’amis provenant de plusieurs réseaux (comme Twitter, Flickr, Delicious, etc) pour pouvoir appliquer la transcendance de nos relations sociales dans un tableau de bord de leurs activités…

A chaque fois que l’on adopte un nouveau service Web, on est encouragé à inviter nos contacts et amis, parfois en important notre - précieux - carnet d’adresse pour profiter des activités de notre entourage. Avec la multiplication des services Web utilisés, cette tâche devient de plus en plus fastidieuse et pénible pour nos contacts qui n’ont pas forcément l’envie ou un intêret à s’inscrire aux mêmes services… Et c’est le principe de base des réseaux sociaux qui est remis en cause.

Pourtant, on pourrait admettre que si un internaute accepte une personne dans sa liste d’amis sur un réseau, il sera enclin à l’admettre aussi, avec le même statut (contact, ami, famille, etc), sur d’autres réseaux.

La transcendance des relations sociales d’un utilisateur considère qu’une personne est son ami sur TOUS les réseaux si elle est présente dans au moins une de ses listes d’amis sur un réseau quelconque.

La “transcendance” se base également sur la “réciprocité” qui est souvent un principe clé des listes d’amis ; - on ne peut pas mettre une personne dans ses amis si on n’est pas soi-même dans sa liste d’amis -. De ce fait, ce concept n’est pas comparable à un carnet d’adresse “synchronisé” (par l’importation d’autres carnets d’adresses), comme ce que propose Plaxo, qui n’applique pas la réciprocité.

La transcendance des relations sociales d’un utilisateur considère qu’il sera dans TOUTES les listes d’amis d’un autre utilisateur si il a accepté cette personne dans au moins l’une des ses propres listes d’amis.

Par exemple, supposons un réseau “ouvert” qui regroupe des favoris provenant de Delicious, Flickr, et Dailymotion et qui propose de voir ceux de nos amis. La “transcendance” vous permettra de voir les vidéos et photos d’un contact présent dans votre liste d’ami sur Delicious qui n’est pas (encore ?!) dans vos listes d’amis sur Flickr et Dailymotion… Et réciproquement, cet ami (sur Delicious) pourra voir vos vidéos et photos via ce réseau “ouvert”.

Techniquement, c’est difficile à mettre en œuvre car il faut contourner les restrictions d’accès des services dont l’on veut extraire les données. Mais OpenSocial et sa norme d’API pour interroger des listes d’amis pourrait encourager, ou du moins faciliter, l’application de la transcendance de nos relations sociales.

A ma connaissance, il n’existe pas encore de réseau “ouvert” qui applique ce concept. Et l’expérience SocialStream semble se baser sur une liste d’amis “synchronisée” sans appliquer la “réciprocité”, pas même Orkut alors que OpenSocial a été défini sur-mesure à son intention…

6 commentaires à “Concept : appliquer la transcendance de nos relations sociales entre différentes listes d’amis sur un réseau social “ouvert””

  1. kathelinejeanpierre a dit :

    Très intéressant ce post Olivier… Laisse-moi cogiter là-dessus en janvier.

  2. Olivier D. alias ze kat a dit :

    Héhé, j’ai annoncé à divers endroits que je cherche des cobayes pour 2 nouvelles expériences que j’envisage de déployer ;o)

  3. leafar a dit :

    tres bon post.

    Je répond un peu tard et un peu indirectement :
    http://ulik.typepad.com/leafar/2007/12/2007-the-year-o.html

    Mais je suis partant pour faire cobaye.

  4. Olivier D. alias ze kat a dit :

    @Leafar: tu veux parler de Seek-LiNE ? Comme sa configuration s’appuye sur LiFE-Line, tu en seras forcément ;o)

    L’expérience Seek-LiNE, ne gère pas le concept de transcendance que j’ai justement imaginé en cherchant comment enrichir ses résultats. Par contre, la plateforme de réseau-social LiFE2Front sera conçu dans cette optique…

  5. DMY a dit :

    Tu touches là au Saint Graal du social networking
    Gloire (et fortune) à celui qui réussira à lier tout ça

    Mais il y a pourtant selon moi une limite forte à la fusion des sites sociaux: la possibilité de programmer des exclusions

    Je ne suis par exemple pas certain de vouloir que tous mes contacts linkedin me suivent sur Facebook, ou que tous mes amis facebook me contactent par IM….

    Et, pour suivre mon obsession, tout ça ne doit pas être PC centric. Savoir qui fait quoi à un moment précis doit absolument être faisable simplement depuis n’importe quel terminal mobile (et pas seulement un iPhone)

    La sidebar “socail” de flock remplit pas mal cette fonction d’aileurs (mais sur un pc/mac)

    En tous cas, évidemment, je veux tester !

  6. Olivier D. alias ze kat a dit :

    Tu as raison Fred, je pense moi aussi que le concept doit être volontairement activé par l’utilisateur…

    Mais pour l’heure, je ne sais pas trop comment le proposer ; est-ce l’utilisateur d’un Seek-LiNE qui doit choisir d’activer la transcendence de ses friend-lists pour voir plus de contenu ? Ou les personnes dans les friend-lists qui doivent accepter d’être transcendées* ? Ou les deux en même temps* ?
    (*) çà implique que les membres d’une friend-list soient eux aussi membres du réseau LiFE2Front.

    Ça promet de grosses migraines ;op

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.